Coco K'nell

Artiste peintre à Bordeaux



 

Biographie

Résumé Vie artistique
Corinne Charbonnel
Née le 28 mars 1964
Réside à Bordeaux

 

Je me souviens que, dés la maternelle, je me délectais à remplir les feuilles blanches cartonnées de mes cahiers de récitations. Sur ce grand tableau noir à 3 volets, comme un grand écran devant moi, la maîtresse y avait illustré à la craie cette poésie dont j’ai oublié le titre. J’ai gardé en mémoire que mes crayons de couleurs retraçaient traits pour traits ceux de cette instit au chignon couché sur sa nuque.

Ce fut alors évident pour moi que mon univers serait fait de couleurs vives, de pastels, d’ombres, de reliefs, de reflets, où le tout s’harmoniserait en fonction de mon environnement.

En grandissant, comme un besoin irrépressible, je plongeais indiscutablement dans un monde où moi seule en ressentait une paix de l’âme, un bien-être. J’agrémentais, au bon gré de mes humeurs ou besoins du moment, je croquais, arborant des contours, des formes, que je remplissais. En prenant bien soin de mélanger les couleurs, dans la délicatesse d’un choix de ton bien précis, de les placer aux endroits bien particuliers, afin de rendre le plus vivant possible les scènes travaillées.

Puis, devenant adulte, comme pour beaucoup d’autres, la vie m’emmenait sur d’autres chemins. J’emportais néanmoins avec moi, mes crayons, mes estompes, mes gouaches et ma trousse d’écolière. J’explorais çà et là, des moments secrets où je lâchais mes états d’âme en laissant s’animer ma maturité manuelle sur la feuille Canson, ou la toile sur châssis.

Dès lors l’aventure picturale devenait encore plus excitante, enivrante, manipulant des matériaux et des outils tous nouveaux, dont les rendus finis m’enchantaient de fiertés, toutes personnelles.

Des images mentales, des mémoires visuelles inspirées aux détours de revues, de gravures de livres, de photos, je ressentais vibrer d’instinct une symbiose intrinsèque, soit par les couleurs, soit par les courbes, tant les harmonies me correspondaient. Comme on dit : « ça flashait » !!

J’étais capable, en pure autodidacte, de réaliser, comme je l’entendais, le ressentais à l’aide de mes pinceaux, de poser sur les toiles ce que je ressentais.

Alors je m’inscrivais à des cours de peinture, espérant acquérir une dextérité supplémentaire, des techniques approfondies, doutant toujours de mes capacités.
A force d’encouragements à continuer cet art, je prenais de l’assurance à exécuter, au fil des mines, sans craindre les avis divers.

A présent, j’ai décidé d’assouvir mes rêves d’enfant et d’ado. Je reporte sur mes toiles ce que j’ai envie de faire vivre, au plus réaliste possible, tel que je le ressens, dans les couleurs et les détonantes que je prends plaisir à dispatcher, étaler, faire glisser, mélanger, complémenter afin de refléter dans d’autres yeux, tous mes ressentis intérieurs, illuminer les murs, des beautés qui environnent « mon monde ».

J’envisage de faire connaitre à mes amis, au public, aux inconnus, aux avertis ou pas, ce que ma palette peut faire exploser, à coups de pinceaux, comme des baguettes magiques, ce que mon cœur renferme et comme la vie en couleurs peut être attrayante.
Je n’ai pas de parcours académique, pas de références d’expos antérieurement, ce qui n’empêche en rien de vous inviter, avertis (ou pas), par vos ressentis, vos élans de cœur ou par excès de votre curiosité, à entrer dans mon univers irisé, et partager, ensemble, des instants de promenade, en toute humilité.

NB: Sur certaines toiles ou dessins, j’ai glissé volontairement des « cœurs », visibles ou pas, laissez-vous emporter à les découvrir !!